Conseils et Formations pour
Votre Liberté Financière Digitale.

 

Blog Vers Liberté Globale

BÂTISSEZ VOTRE LIBERTÉ FINANCIÈRE GRÂCE A' L'e-BUSINESS​

Auto-Entrepreneurs, Infopreneurs, PME, aiguisez Votre Stratégie Digitale !​

mythes-systeme-salarial

Jamil Chahbouni      Thursday, October 5, 2017

Share this page with a friend

Les mythes du système salarial. N’est-il pas temps de sortir de la roue d’hamster ?

Les mythes du système salarial et la roue d’hamster ?  mythes du système salarial 2

Aujourd'hui, vous êtes au rendez-vous avec les deux dernières raisons pour ne plus vendre votre temps contre de l'argent.

Il s'agit de :

  • La raison n°11: Le salariat ne permet pas la croissance personnelle
  • La raison n°12: Un travail pénible et sans perspectives

Raison n°11° : Le salariat ne permet pas la croissance personnelle

En fait, le modèle salariale est le dernier à offrir aux employés des conditions favorables à leur développement personnel.

Et ceci pour au moins les raisons suivantes :

  • Toute l’énergie du salarié est consumée, d’une part, par le dur et pénible travail quotidien.
  • Et la charge du travail du salarié ne cesse de croître en conséquence des compressions régulières du personnel.
  • De l’autre part, cette énergie est gaspillée par le stress permanent causé par la peur de perdre la seule source de revenu.
  • L’employé finit sa journée épuisé à tel point qu’il devient incapable de faire autre chose sauf de se mettre passivement devant la télé.
  • Le manque de perspective et le pessimisme qui règnent dans l’univers salarial empêchent également toute tentative d’améliorer quoi que ce soit sur le plan humain ou sur le plan des affaires.
  • Le salarié, en restant prisonnier dans sa bulle de confort, finit par perdre tout espoir d’échapper à cette vie misérable.

N’est-il alors pas grand temps de se libérer de ce pauvre système pour aller vers des solutions plus prometteuses et libératrices ?

Raison n°12 : Un travail pénible et sans perspectives 

C’est la dernière de cette série de raisons valables pour ne plus échanger votre temps contre de l’argent.

Connaissez-vous la roue d’hamster ?

Et savez-vous quelle relation entre les salariés et cette roue d’hamster ?

La réponse, c’est que les salariés piégés dans leurs routines quotidiennes (métro – boulot -  dodo) se sentent comme s’ils n’avaient plus de choix. (Voir l'image ci-dessus!)

Ils pensent que leur destin est de continuer à courir encore et encore toute leur vie à l’intérieur de cette malheureuse roue d’hamster !

En fait, en restant très longtemps dans le système salarial, les employés finissent par perdre  tout espérance d’améliorer significativement leur situation.

Avec le temps, ils deviennent de plus en plus coincés sous le poids de nombreuses dettes dans lesquelles ils se sont engagés.

Ils prennent ainsi progressivement conscience que leur situation devient de plus en plus fragile et risquée.

Et ceci n’est plus surprenant, puisqu’aujourd’hui, avec la généralisation de la société de consommation, les salariés subissent le poids de plusieurs pressions psychologiques notamment :

  • Le coût de vie qui croit sans cesse.
  • La pression des publicités de toute part les incitant à davantage acheter et consommer
  • Leur salaire à peine s’il peut couvrir la totalité du mois.
  • Les employés sont, souvent, incapables de satisfaire tous leurs besoins et de ceux de leur famille.
  • Le risque d’être licencié croit avec le temps. Car la demande d’emploi est devenue très supérieure à l’offre. Et parce que les entreprises privilégient les jeunes salariés qui sont plus frais et plus à jour avec les nouvelles technologies.
  • Le stress de perdre leur emploi à tout moment épuise leur énergie et empoisonne leur vie ;
  • Les salariés reportent en permanence leurs projets à l’année suivante sans jamais pouvoir véritablement les réaliser ;
  • Ils n’arrivent plus à satisfaire les désirs de leurs enfants, vu que le coût de la vie croît constamment et rapidement ;
  • Les pensions de retraites ne sont plus suffisantes. Pire encore, les salariés d’aujourd’hui ne sont même pas sûrs de pouvoir bénéficier de ces pensions quand ils arriveront à l’âge de la retraire ;
  • Leur impuissance est traduite par le temps fou passé devant la télévision ou dans d’autres mauvaises habitudes !
  • Sans être conscients, ils influencent négativement l’avenir de leurs enfants. Ils conditionnent leurs enfants à la même vie que la leur. Cette vie qui est marquée essentiellement par le manque, la médiocrité et la misère !
  • Bref, ils sont fatigués, désespérés et sans perspectives positives !

Voilà, nous venons de parcourir les 12 principales raisons valables pour ne plus vendre votre précieux temps.

Donc, avec la raison n°12 cette série d’articles prend fin !

Mais, pour nous, ce n’est que le début !

Je vais clore cette série. Pourtant, nous avons encore bien des choses à découvrir dans les prochains sujets.

D’autre part, vous étiez, peut-être, ennuyé par ces derniers articles à contenu un peu sombre !

N’est-ce pas ?

Et peut-être vous dites : et qui ne connait pas les limites du modèle salarial ?

Oui, je vous l’accorde !

Mais, l’objectif n’est pas la connaissance, en elle-même, de ces différentes limites.

Le vrai objectif est de créer une réflexion dynamique et positive afin de commencer à envisager sérieusement d’autres alternatives aux modèles traditionnels du travail.

L’objectif est de commencer à s’ouvrir sur d’autres idées, d’autres manières de penser et de travailler.

L’objectif est de s’ouvrir sur d’autres possibilités d’affaire que vous avez, peut-être, coutume d’éviter et d’ignorer jusqu’à maintenant.

L’objectif est donc, de se libérer...

L’objectif est donc, de terminer avec la mentalité du salarié qui ne cesse de répéter des phrases de genre :

  • …quoi ?! chercher d’autres alternatives d’affaire ? mais c’est impossible pour moi…
  • … envisager de quitter mon emploi ?! je ne pourrais jamais faire ça moi !
  • …se développer pour avoir ma propre entreprise ?! c’est de la pure fiction ! n’y pense même pas !
  • …comment ?! se lancer dans le monde de l’entreprenariat ? moi qui n’ai ni les compétences ni la formation pour me lancer dans ce monde. D’autre part le monde des affaires est fait pour les riches, car il est trop risqué et il faut avoir beaucoup d’argent pour l’investissement !
  • Etc.

Au lieu de cette mentalité...

Au lieu de cette mentalité limitée et négative, il est grand temps de devenir quelqu’un qui n’hésite pas d’affirmer des phrases diagonalement opposées comme :

  • …chercher d’autres alternatives d’affaire ? oui, pourquoi pas, je veux bien essayer moi aussi et je suis prêt à apprendre de nouvelles compétentes si nécessaire !……
  • … envisager de quitter mon emploi ? Oui, mais je dois commencer d’abord à temps partiel et de progresser intelligemment en apprenant et appliquant chaque fois de nouvelles stratégies !
  • …se développer pour avoir ma propre entreprise ? oui, j’y pense toujours et je prépare le terrain pour minimiser les risques, et chaque jour je fais un véritable pas en avant…
  • Etc.

Mais rassurez-vous, car dans les prochains articles, nous verrons comment justement se libérer de cette mentalité limité de salarié.

Pour le moment, faisons le point sur les 12 raisons discutées le long des articles de cette série.

Rappel des 12 raisons valables:

  • Raison n°1 : C’est la pire façon de gagner de l’argent
  • Raison n°2 : Vous travaillez à réaliser un rêve qui n’est pas le vôtre
  • Raison N°3 : Vous ne capitalisez pas sur vos efforts et vos expériences dans votre travail de salarié
  • Raison n°4 : La vie du salarié n’est plus équilibrée
  • Raison n°5 : Le salaire est le plus taxé de tout ?
  • Raison n°6 : Le salariat est l’équivalent de l’esclavage moderne
  • Raison n°7 : L’employé est conditionné à rester prisonnier dans sa zone de sécurité.
  • Raison n°8 : Le salariat tue votre éveil et votre créativité
  • Raison n°9 : La Sécurité d’emploi est une illusion
  • Raison n°10 : Pas de système en pilotage automatique
  • Raison n°11° : Le salariat ne permet pas la croissance personnelle
  • Raison n°12 : Un travail pénible et sans perspectives

Maintenant, c’est à votre tour de me dire ce que vous pensez de ces 12 différentes raisons.

Et quelles sont celles qui vous semble les plus importantes ?

Vous pouvez, par exemple, répondre à certaines des questions suivantes :

A) Quelle est la plus importante chose qui vous bloque actuellement de vous engager dans le monde de l’entrepreneuriat ?

  • Est-ce que c’est la peur d’échouer dans le monde de l’entrepreneuriat ?
  • Est-ce que parce que l’entrepreneuriat exige de gros investissements ?
  • Est-ce que parce vous n’avez pas assez d’expérience ou pas assez de compétences ?
  • Est-ce que parce que vous ne savez pas dans quel domaine vous lancer ?
  • Est-ce que parce qu’il y a beaucoup de concurrence dans le monde de l’entrepreneuriat ?
  • Est-ce que parce que ça demande beaucoup de temps pour acquérir les connaissances et compétences indispensable au succès dans ce monde des affaires ?
  • Autres :.........

B) Et Si vous êtes déterminé à prendre un nouveau bon départ dans votre carrière professionnelle ; Dans quel domaine d’affaire envisageriez-vous vous lancer ?

  1. Les placements financiers.
  2. Les biens immobiliers.
  3. La création des affaires commerciale de type marketing de réseau (MLM).
  4. La propriété d’entreprises.
  5. Les affaires sur Interne (l’e-business).
  6. Les droits d’auteur.
  7. Autres :

Partagez avec nous votre point de vue en me laissant vos commentaires directement au-dessous de cet article…

Dans le prochain article, je répondrai à la question : Comment quitter intelligemment votre situation salariale et devenir entrepreneur à succès"

Comments

 

Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute
apprendre les bases de la liberté financière.

Pour cela, je vous offre gratuitement mon guide pratique :

"Comment Bâtir

Les Fondements Solides de

Votre Liberté Financière"
 

Téléchargez-le ! >>>

 

 

 

 

COPYRIHT © 2017 TOUS DROIT RESERVES  Jamil CHAH